Accueil

smiley : confused_smile Nostalgie, videos d'Everquest

Je suis tombé cet après-midi sur des vidéos d'une vieille guilde d'Everquest dont j'ai été membre sur une grosse partie de sa progression PVE. C'était une guilde plutôt hardcore gamer nommée Amoy Tagh. Difficile de décrire ce que j'ai ressenti, au minimum l'envie de revenir 7 ans en arrière.
L'année 2000, date de sortie en France de l'extension Ruins of Kunark. Date aussi où Everquest a commencé à être vendu en France, même si les serveurs proposés étaient uniquement anglophones et situés outre-atlantique.

A l'époque je jouais énormément comparé à maintenant (6 à 8+ heures par jour). Pion et étudiant, la belle vie si seul le critère temps libre est pris en considération.
Everquest reste pour moi une expérience de jeu inoubliable, des potes, des défis, la compétition entre les guildes et surtout un jeu qui pour l'époque offrait du contenu inédit. Imagine, un raid réunissait au maximum 72 joueurs, et il nous est même arrivé de créer un deuxième raid pour quelques boss récalcitrants .

Première vidéo, attention graphiquement cela pique les yeux, c'était fin 2002.  Si tu es attentif, un certain Noruas appairait dans le générique.




Deuxième video. Devine qui est le paladin avec une grosse masse à deux mains qui semble danser la macarena au tout début... J'ai honte, mais c'est bon la honte .


*soupirs*
mercredi 12 décembre 2007 à 21h35 par kaerith | # | commenter

smiley : tounge_smile Ubuntu 7.10

ubuntu

Genèse.

Il fait beau ce samedi matin, pluie et vent... Mon temps préféré puisque l'excuse pour scotcher mon pc est évidement toute trouvée. De plus, par chance, le week-end entier s'annonce ainsi. Bref, depuis quelques mois je souhaite installer et tester une distribution linux dont j'ai entendu le plus grand bien. C'est l'occasion .


3615 narcisse.

Je suis coutumier des installations compulsives de diverses distributions, cela me prends environs tout les 6 mois. Cependant en général, je retourne assez vite sous Windows par flemme. Non, non je n'ai absolument pas honte d'avoir écris ce que tu viens de lire... Je suis avant tout un joueur et après tout un rien paresseux : la voie de la facilité tu suivras.
Bref, en général dès qu'un problème matériel ou logiciel dont la résolution dépasse l'heure se présente à moi je laisse tomber, enfin je contourne . Dans la vie je suis ingénieur en développement et je rencontre assez de prise de tête avec les machines au boulot pour fuir ceux qui se présentent à moi en dehors. Je sais, c'est mal. Mais c'est comme ça.

Compulsion, installer Ubuntu et me faire ma propre opinion. Je télécharge l'installation d'Ubuntu 7.10 sur le site d'Ubuntu-fr, je grave l'image et je boot.

Installation.

J'ai envie d'écrire R.A.S. Création et resize de partitions très classique. Rien ne m'a particulièrement marqué, ni même impressionné. Du coup je me retrouve avec un paragraphe qui ne raconte rien...

Premières impressions.

Premier bureau c'est plutôt joli et avec des fenêtres en chamallow, s'il vous plaît !! Dès les premières minutes on ressent que tout est fait pour faciliter la prise en main du système, de nombreux menus très clairs et des assistants.
Je peux accéder à mes partitions windows très facilement et même écrire sur une partition en NTFS.
Imprimante, son tout fonctionne. Pour le microphone un petit clic et c'est réglé.
Ma carte graphique, une 7950GT, est détectée toute seule et l'OS me propose de télécharger les pilotes adéquats. Nickel. Seul bémol, je suis obligé d'éditer le fichier xorg.conf pour avoir un taux de rafraîchissement correct pour mon moniteur.
Côté applicatif je trouve Gimp, Firefox, client mail, open office... Le minimum est là.
Synaptique est présent, j'installe ce qui manque : plug-in flash, jsdk sun, eclipse, teamspeak, wine.

Jouer.

Je veux pour l'instant me limiter à l'essentiel, j'installe donc Wow. Je suis le guide trouvé sur Ubuntu-fr. Et hop, après quelques essais je me retrouve sur Azeroth. J'ai sacrifié au passage quelques FPS, mais je suis plutôt satisfait du résultat.

Premiers grains de sable

Pour le son, c'est celui de teamspeak ou celui de Wow, les 2 ne fonctionnent pas ensemble. Je vais devoir chercher comment configurer correctement cette carte son, à moins que cela soit à cause de wine . Ce n'est pas bien grave, je me passe facilement du son sous Wow.
Ma copine souhaite imprimer un document depuis son portable Windows... Je connais la solution et il faut juste que je prenne le temps de m'en occuper.

Ubuntu c'est bon, mangez-en.

J'ai booté une seule fois sous Windows depuis 3 jours, pour que ma copine puisse en urgence imprimer un document depuis sa machine. Pour l'instant je dois avouer être séduit par le côté pratique et facile d'accès de cette distribution.
Je sais pertinemment que dès qu'un jeu ne tournera pas de façon satisfaisante j'irais y jouer sous Windows, mais pour l'instant Ubuntu répond à mes besoins courants hors boulot :
  • Surfer.
  • Lire et écrire des mails.
  • Utiliser un traitement de texte.
  • Editer des images
  • Ecouter de la musique
  • Lire des vidéos
  • Graver des cd/dvd
  • Jouer à Wow

Voilà, voilà mes premiers pas sur cette distribution. Merci à toi d'avoir lu jusqu'au bout ce billet de propagande pour un système qui pourrait bien avoir atteint la maturité nécessaire pour atterrir sur le PC de monsieur tout le monde. A suivre...
lundi 10 décembre 2007 à 22h50 par kaerith | # | commenter

smiley : regular_smile Expérience : défier la loi de la pesanteur avec Murphy

Expérience : défier la loi de la pesanteur avec Murphy

J'ai toujours été fasciné par la fameuse loi de Murphy, souvent appelée Loi de l'Emmerdement Maximum (LEM). En surfant au hasard sur le net, d'idée en idée, je suis tombé ce matin sur plusieurs sites décrivant l'expérience du chat et de la tartine de pain... (Loin de moi l'idée de te prendre la tête à te l'expliquer; tout le monde connais. Non ? La honte quand même. Aller hop clique la dessus.)
Là je me suis dis, et pourquoi je ne tenterais pas de reproduire l'expérience ? Après tout, si je peux aider la science.

Objectif de l'expérience

Beurrer une tartine et l'attacher sur le dos de mon chat (que l'on appelle stupidement Vanille. J'aurais préféré \/4|\||113, mais bon...). Puis lancer en l'air le félin ainsi harnaché afin de savoir s'il allait graviter.
Il me faudra être particulièrement réactif en cas de déséquilibre des 2 forces (ajouter ou retirer du beurre en fonction de puissance de la force "pattes du chat"), sans parler du problème de la gravitude.

Réunir le matériel

Simple heureusement :
  • Un chat
  • Une tartine
  • Du beurre
  • De la ficelle de cuisine
  • Un couteau

Attraper le chat, beurrer la tartine et l'attacher

Je m'attendais à plus de difficultés. Le chat s'est montré docile et la tartine coopératrice. Reste le lancement...

3, 2, 1, hop...

Et merde, dans ma précipitation j'ai attaché la tartine beurrée à l'envers... Les deux forces s'additionnant le chat vient de se manger le carrelage .




Incapable

Incapable de rattraper mon trouillard de chat après ce léger flop, je suis obligé de conclure que même en tentant de prouver une loi de Murphy, celle-ci peut appliquer à l'expérience en cours...

Evidement aucun animal n'a été blessé, martyrisé ou tué dans cette démonstration, l'image n'étant qu'un mauvais (très mauvais) montage.

jeudi 06 décembre 2007 à 23h25 par kaerith | # | 4 commentaires

smiley : lightbulb Jouer à la poupée

Jouer à la poupée

J'ai toujours pensé que les joueurs de jeux vidéo dont le but principal est de faire évoluer un ou plusieurs personnages, en l'équipant, en le modifiant et en lui faisant vivre des aventures jouaient en quelque sorte à la poupée :)

J'ai récemment exhumé un outil de mon disque dur qui va me permettre d'illustrer cette pensée. Cet outil c'est WoW Model Viewer. Attention, le jeu World of Warcraft doit être installé pour que cela fonctionne.

L'outil est simple à prendre en main et permet d'utiliser les bibliothèques graphiques du jeu pour créer les personnages/créatures que l'ont souhaite. C'est le principe des candy dolls dont raffole ma grande fille, non ? ;)

Petite démonstration

L'interface de l'outil est relativement simple.


  • La partie gauche affiche une arborescence qui permet de sélectionner le modèle de base, humain, elfe, nain, démon, etc...
  • La partie centrale permet de voir le modèle choisi. Tout est possible, rotations et zoom.
  • La partie droite permet de colorer et d'habiller le modèle choisi.
  • La partie basse permet de sélectionner une animation pour le modèle choisi.

Etape 1 : une humaine à la peau sombre.
Il est possible de choisir l'apparence physique de notre avatar comme lors de sa création dans le jeu, visage, cheveux... C'est évidement bien pauvre, comparé à un jeu comme Vanguard :(


Etape 2 : séance d'habillage.
La il est possible de choisir parmi toutes les tenus que propose le jeu, du moins jusqu'au patch 2.1. En effet, je n'ai pas trouvé sur le site de model viewer une mise à jour de la liste des objets pour le patch 2.3.


Etape 3 : enchantements des armes.
Toujours comme dans le jeu, il est possible d'appliquer des enchantements à ses armes. Ce qui à pour conséquence de les entourer d'un effet glow de couleurs et d'intensités variées.


Etape 4 : le choix d'une monture, le mechanostrider.
Pourquoi marcher alors qu'il est possible de chevaucher des dizaines de montures héroïques ?


Etape 5 : fignoler le décors
Pour terminer il est possible de choisir parmi plusieurs fonds et même d'importer le sien.



De plus, pour chaque model le viewer permet de sélectionner une emote du jeu.


Etape 6 : exporter.
Afin de partager sa création avec l'univers entier, model viewer propose plusieurs options.

  • Le gif animé comme ce terrifiant démoniste en tenue de gladiateur de la saison 2.



  • Ou même une video. Ok, ok l'exemple est ridicule :).


 

Video Model Viewer Test

Mais non ce n'est pas mal !

Je souhaitais juste illustrer ce que je voulais dire par jouer à la poupée à propos des jeux vidéo de type jeu de rôles. Je ne sais pas si j'y suis parvenu mais personnellement je me suis bien amusé avec WoW Model Viewer ;)

Si ce billet vous a donné envie de créer vous aussi vos poupées Wow et que vous souhaitez les partager, n'hésitez pas à me les envoyer.
dimanche 02 décembre 2007 à 01h27 par kaerith | # | 1 commentaire

smiley : angry_smile Tu veu signé ma guild ?

bernard pivot

Tu veu signé ma guild ?

Voici le message que j'ai reçu il y a quelques heures par un autre joueur sur le jeu World of Warcraft.

J'ai beau avoir moi aussi de nombreuses lacunes en orthographe (cher lecteur n'hésite jamais à me les signaler) j'avoue être de moins en tolérant face au phénomène "c'est sur le net alors osef !".

Quoi ? Je suis gonflé de vous parler d'orthographe sur un blog dédié aux geeks ?

Pour être clair, je pense que notre style et type d'écriture doit s'adapter au contexte. Exactement comme à l'oral où il existe diffèrent niveaux de langage, du soutenu au vulgaire, en passant par le courant. Le but est par ailleurs double, faire passer une idée et projeter une image de soi.

"Arrête de m'attaquer s'il te plait", le message est clair et projette une image neutre.

"Stop fight man", le message est clair et projette une image détendue.

"Aret de matake", le message est peu clair et projette une image peu glorieuse.

"4rr373 d3 m'4774qu3r", le message est illisible et projette une image au mieux bizarre :).

Phonétique, leet, SMS ?

Tout dépend du contexte et de l'interlocuteur.
Le premier facteur à prendre en compte c'est le temps :
  • J'ai le temps j'écris dans mon meilleur français à moins de vouloir réserver mon propos à un certain public. Typiquement j'ai le temps sur un forum, un commentaire de blog ou un mail. De plus de nombreux navigateurs et clients mails  intègrent maintenant un correcteur orthographique (exemple pour firefox).
  • Je suis pressé et j'écris le plus vite possible. Dans un chat en général, qu'il soit de jeu ou classique.

Et le leet alors ?
Ecrire en leet montre la volonté de rendre incompréhensible certains messages aux lecteurs non initiés (du moins la volonté de ne pas leur faciliter la lecture).

Ok, et SMS ? Personnellement je tape tellement lentement mes sms que je comprends l'usage du phonétique ;)

Intolérant

Je suis désolé pour ce joueur, qui était certainement très jeune, me demandant de "signé sa guild". J'ai beau comprendre que dans un contexte de jeu les fautes de frappe et d'orthographe sont secondaires, je dois avouer qu'elles piquent les yeux... S'il voulait promouvoir sa guilde il aurait dût s'appliquer. Je refuse de croire qu'il ne pouvait pas mieux écrire, mais j'ai certainement tord.

Pour conclure voici quelques perles issues de mes expériences de jeu :

"at jai dsi que tu pourra me attaquai juste pour prandre les reourse pas detruire tout"

"jai dis oui vosu pourrai me attaquai mais pas avec des catapulete"

"je suis aquetive"

"je te demande une derniere foit tu veus ou tu veus pas grave mais stp arret de me attaquai je veu evolu matnon fais se que tu veu
ai tu a combien de cereale par heur
"


Bref...
vendredi 30 novembre 2007 à 21h22 par kaerith | # | 1 commentaire
Précédent : Parler Klingon
 
Hébergé par karmaos.com